Un tout nouveau départ

Arbre déracinéParce que « Travail acharné sans s’arrêter » rime avec « Malade tout le mois de Janvier », la reprise a été un peu difficile et j’ai été absente un long moment du blog. Aujourd’hui, cela fait un peu plus d’un mois que j’ai repris de façon active l’atelier. Je me suis occupée de mes petites commandes passées il y a un petit moment et j’ai commencé à mettre en place ce que je vous avais annoncé dans le billet Les nouvelles orientations de L’écharlotte. Je le mets en application mais avec un peu plus de radicalité que prévu (je crois que je suis assez incapable de fonctionner autrement) et finalement cela a encore un peu évolué d’une façon qui me convient encore mieux.

Effectivement, j’ai, après avoir longtemps hésité, décider d’arrêter complètement le travail textile, du moins pendant un temps. Je ne sais pas si je referais d’autres créations en tissu dans le futur, mais pour le moment, j’ai choisi de tout stopper. Ça peut sembler un peu brusque, mais j’en ressens vraiment le besoin. Mes envies de tout reprendre à zéro ont été très fortes ces derniers mois et il est temps de les écouter en partie.

Mon travail textile m’a beaucoup apporté et même si les projets envisagés dans ce domaine sont encore nombreux, je ne ressens pas l’envie de les continuer pour le moment. J’ai le sentiment que je suis arrivée au bout de quelque chose dans ce domaine. Du coup, il est temps pour moi de tenter l’expérience qui m’a toujours fait très peur, de me lancer sur le chemin de la céramique.

Ainsi je vais davantage pouvoir expérimenter et aller vers de la pièce unique. Très honnêtement, je ne sais pas si cela va fonctionner et si je vais pouvoir en vivre, mais il est temps de le tenter. Peut-être que le textile interviendra dans certaines pièces, mais ce sera sûrement loin des pièces actuelles.

J’ai également décidé de démarrer des cours. J’anime déjà un petit atelier céramique avec les enfants d’un internat strasbougeois, et je pense chercher à donner d’autres cours de ce type. Je prévois d’instaurer un stage adultes jours une fois par mois en compagnie d’une amie céramiste afin de mettre nos compétences en commun. Ce n’est pas encore très défini, mais c’est envisagé.

Mon changement d’orientation avait besoin aussi d’être visuel. C’est pourquoi, j’ai réalisé un nouveau site qui s’appelle tout simplement Charlotte Heurtier. Il ne s’agit pas d’une boutique en ligne, mais simplement d’un site vitrine, un portfolio qui me permet de lister mes projets même ceux qui ne sont plus en ligne. Sur ce nouveau site, je mettrais toutes mes pièces notamment uniques.

Dans tout mon cheminement, il m’a paru important d’avoir un nouvel espace d’expression qui ne soit pas sur ma boutique en ligne et sur lequel je pourrais partager photos de pièces en cours de réalisation, pensées du moment, etc. Je fais déjà un peu cela sur les réseaux sociaux, mais c’est plus instantané et les choses publiées partent vite. J’ai donc ouvert ce nouveau blog que j’ai appelé Chamottée. Sur Facebook, le nom de la page que certain/es d’entre vous suivent peut-être, changera pour devenir Charlotte Heurtier.

L’écharlotte sera toujours ma boutique en ligne sur laquelle je vendrais la plupart de mes pièces, mais certainement pas toutes. Elle sera davantage consacrée aux petites séries plutôt qu’aux grosses pièces uniques. L’esthétique du site va surement évolué à un moment donné afin de suivre un peu le design que j’ai voulu un peu ressemblant entre le portfolio et le blog.

Voici donc sur quoi j’ai travaillé ces derniers temps en plus de mes pièces. Ça fait beaucoup de changements, j’en suis consciente, mais j’en avais vraiment besoin. J’espère que vous plaira autant qu’à moi et je vous remercie à toutes et à tous de me suivre et peu importe où !